ONU Environnement soutient le peuple haïtien après le passage de l'ouragan Matthew

|
 

Port-au-Prince, 10 octobre 2016 - L'ouragan Matthew a eu des impacts majeurs dans la région du Grand Sud d'Haïti, une région où ONU Environnement travaille depuis six ans.

La région reste coupée du reste du pays une semaine après l’ouragan de catégorie 4, avec de nombreux problèmes d’accès routier et de  télécommunication. Les dernières informations disponibles font état de lourdes pertes en vies humaines, de dégradation des infrastructures routières, de destructions partielles ou totales des récoltes, d’arbres arrachés et d’un nombre important de maisons détruites par les effets des vagues et/ou les rafales de vent.

Les derniers chiffres du gouvernement haïtien, cités par le Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l’ONU (OCHA), estiment que 1 410 907 personnes ont actuellement besoin d’assistance.

Dans les jours précédents l'arrivée de l'ouragan, ONU Environnement a assisté le gouvernement haïtien, notamment dans le Sud du pays, dans le processus d’évacuation des personnes vivant dans les zones vulnérables tout près des côtes et dans les îlots de la côte sud. ONU Environnement a plaidé pour un déplacement des occupants des îlots dans la région du Grand Sud, et a aussi aidé la Direction de Protection Civile à relocaliser immédiatement les familles les plus exposées.

Dans le Département du Sud, qui a été une des zones les plus affectées par l’ouragan, ONU Environnement a aussi contribué directement à l'évacuation des communautés de pêcheurs et de leur matériel. Dans le Sud, ONU Environnement avait conduit un protocole de préparation face aux désastres dans le cadre duquel les pêcheurs avaient appris les comportements de base à adopter en cas de catastrophe naturelle. Ainsi, ils se sont aidés réciproquement à mettre leurs équipements en sûreté en suivant le protocole. La pêche constitue une activité génératrice de revenus importante pour le grand Sud. Il reste maintenant à déterminer dans quelle mesure ces équipements ont résisté au passage de l’ouragan.

A l’heure actuelle, selon les données fournies par les autorités, des milliers de personnes sont privées de logement un peu partout dans les régions affectées par le cyclone, avec très peu de moyens de subsistance. Le Gouvernement haïtien ainsi que les acteurs intervenant sur le terrain redoutent une recrudescence du choléra ou d'autres maladies liées à la qualité de l'eau et aux mauvaises conditions d'hygiène. Les estimations des dégâts ne sont pas encore complètes, mais à première vue, ils semblent importants.

À la demande du Résident Coordinateur de l’ONU à Haïti, ONU Environnement, reconnue pour son expertise dans la région, a intégré l’Équipe des Nations Unies chargée de l’évaluation et de la coordination en cas de catastrophe (UNDAC) afin de guider les évaluations rapides multisectorielles sur le terrain. En faisant partie de cette équipe, ONU environnement s’assure de la coordination des différentes évaluations rapides réalisées dans la région en relayant les informations entre les différents partenaires, parmi lesquels l’UNDAC, la Croix Rouge, ACTED, le Centre Nationale de l’Information Géo-Spatiale (CNIGS), le Ministère de l’Environnement (MDE), le Ministère de l’Agriculture, des Ressources Naturelles et du Développement Rural (MARNDR) ainsi que les partenaires locaux de ONU Environnement.

Un Appel éclair de l’ONU aura lieu aujourd’hui, lundi 10 octobre, à Genève, dans le but de répondre aux besoins humanitaires les plus pressants pour ces trois prochains mois. Comme par le passé et d’autant plus dans le contexte actuel, ONU Environnement continue de soutenir le gouvernement et le peuple haïtien.

 

Pour en savoir plus :

Contactez Sophie Brown, Conseillère en Communication du PNUE, Service Post-Conflit et Gestion des Catastrophes, sophie.brown@unep.org, +41 22 917 88 39

Contactez le bureau des actualités du PNUE, unepnewsdesk@unep.org, +254 725 939620

- See more at: http://unep.org/french/stories/Disasters/UN_Environment_continues_to_sup...

Author

UN Environment