Conférence de haut niveau à Istanbul sur l'état de l’Environnement Marin et Côtier de la Méditerranée

29.11.2013

Les grands décideurs de 21 pays méditerranéens ainsi que l'Union européenne se réuniront à Istanbul du 3 au 6 Décembre 2013 pour discuter de l'état de leur environnement marin et côtier commun et prendre des décisions stratégiques pour assurer une Méditerranée saine et productive.

La dix-huitième Réunion Ordinaire des Parties Contractantes à la Convention de Barcelone pour la Protection du Milieu Marin et du littoral de la Méditerranée et de ses Protocoles (COP18) examinera les progrès réalisés au cours de 2012-2013 et décidera des actions futures pertinentes pour l’environnement marin et côtier et la promotion du développement durable dans la région méditerranéenne.

La réunion comprendra une conférence ministérielle sur les « Villes respectueuses de l'Environnement ». Les ministres de pays méditerranéens discuteront des stratégies efficaces mises en œuvre aux niveaux régional, national et local, qui abordent le problème des pressions exercées par les populations urbaines du littoral sur l'environnement méditerranéen.

S.E. Erdogan Bayraktar, ministre de la Turquie pour l'Environnement et l'Urbanisation, ouvrira le segment ministériel de la réunion qui aura lieu le 5 Décembre. Des maires de villes de la Méditerranée seront également présents pour partager leurs expériences au niveau de la gestion du littoral, les déchets marins et la gestion des déchets en vue de transformer leurs villes en « Villes respectueuses de l’Environnement ».

Les Parties Contractantes à la Convention de Barcelone et ses Protocoles tiennent des réunions au niveau ministériel tous les deux ans pour se mettre d'accord sur les politiques, les stratégies, le budget et le programme de travail. La mise en œuvre des décisions des Parties Contractantes est coordonnée par le PNUE/PAM-Secrétariat de la Convention de Barcelone qui supervise également le travail de six Centres d'Activités Régionales.

L'urbanisation du littoral a considérablement augmenté au cours des quatre décennies qui ont suivi l’adoption de la Convention de Barcelone. Les villes côtières se transformaient en acteurs clé pour la mise en œuvre de la Convention et de ses Protocoles. Pendant cette période, les populations des pays méditerranéens concentrées sur le littoral ont augmenté de 95 millions d'habitants en 1979 à 155.000.000 en 2010, avec la majorité de cette population vivant dans les villes. Selon le Département des affaires économiques et sociales des Nations Unies, en 2010, quinze villes côtières de la Méditerranée avaient plus d’un million d'habitants et onze avaient plus d’un demi-million pour un total de cinquante millions de personnes vivant dans les grandes villes le long de la côte méditerranéenne.