L’évaluation du plan d'action national pour la réduction de la pollution en cours d’élaboratio

24.05.2013
Le comité de pilotage de « la Mise à jour des projets ou besoins d'investissement pour la protection de la mer Méditerranée contre la pollution » a tenu sa troisième réunion, le 17 avril à Athènes, en mettant l’accent sur le portefeuille d'investissement des plans d'action nationaux (PAN). 

La réunion a passé en revue les progrès accomplis à ce jour par l'équipe de consultants LDK, dans l'étude qu'ils effectuent sur le portefeuille d'investissement. L'objectif principal de l'étude est d'élaborer sur le portefeuille de la dépollution et de l’identifier à partir des plans existant, mais aussi d’inclure de nouveaux projets ou des besoins qui ont émergé récemment. 

Etaient présents à la réunion tenue dans les locaux du PNUE/PAM à Athènes, l’Union pour la Méditerranée, PNUE/PAM, et son programme de lutte contre la pollution MED POL, la Banque Européenne d’Investissement (BEI), le programme d’investissement pour l’élimination des principales sources de pollution en Méditerranée (MeHSIP), Horizon 2020, et l’Agence Européenne pour l’Environnement (SEIS). 

L'une des priorités du projet est d'assurer la complémentarité et la synergie avec les initiatives, les programmes et les projets régionaux et nationaux, et de tirer profit de leurs résultats. 

La première phase du projet a principalement mis l'accent sur la collecte et l'analyse d'informations sur les investissements environnementaux qui affectent le bassin méditerranéen.

Les participants à la réunion ont approuvé la méthodologie d'évaluation proposée pour la deuxième phase du projet. La méthodologie proposée vise à établir une liste définitive et mise à jour des projets d'investissements de dépollution en cours, par pays, mettant en relief leur contribution à la dépollution. Elle vise également à identifier les besoins d'investissement et de nouveaux projets afin de répondre aux objectifs de dépollution du bassin Méditerranéen du PAS-MED PNUE / PAM 2025, et de respecter les mesures juridiquement contraignantes adoptées dans le cadre du protocole tellurique de la Convention de Barcelone.

Le résultat de l'évaluation de la composante d’investissement du PAN – entreprise par le PNUE / PAM-Pol et mise en œuvre dans le cadre du Projet MedPartnership - contribuerait à une évaluation globale de l’application du PAN, y compris sa politique, ses aspects réglementaires et son efficacité conformément à l'article 13 du Protocole tellurique. 

Des réunions de consultation nationale sont prévues dans les pays du sud de la Méditerranée en 2013.