Le Ministère Italien de l'Environnement et le PNUE / PAM Signent un Accord de Coopération de 4,5 millions d'Euros pour la Protection de la Mer

15 septembre 2016 - Le Programme des Nations Unies pour l'environnement / Plan d'Action pour la Méditerranée - Secrétariat de la Convention de Barcelone et ses Protocoles (PNUE / PAM) et le ministère italien de l'environnement, ont signé le 14 Septembre à Rome, un accord de coopération bilatérale pour la protection de la mer, en présence de S.E Mme Silvia Velo, Sous-Secrétaire d'Etat du Ministère de l'environnement d’Italie. 

Le développement et amélioration d’une gestion efficace des aires spécialement protégées d'importance méditerranéenne (ASPIM), l'amélioration de la gestion des déchets marins, la création d'un réseau méditerranéen de Projets CAMP (Programme de gestion des zones côtières) et la promotion d'outils de gouvernance pour «la croissance bleue», sont les principaux points de l'accord. 

Se félicitant de l'accord, Mme Velo a dit: «C’est une initiative qui vise à renforcer la collaboration et la coopération entre notre pays et la Convention de Barcelone, après la signature de la Charte Livourne («Carta di Livorno»). Compte tenu de la présidence italienne du G7, la priorité sera accordée dans la première phase de mise en œuvre de l'accord, aux activités sur la gestion des déchets marins et la promotion d'outils de gouvernance de la croissance bleue». 

Conformément à ses objectifs, l'accord de trois ans, évalué à 4.5 millions d'euros, contribuera à la réalisation des objectifs importants de l'Agenda 2030 pour le développement durable, tels que la protection et l'utilisation durable des mers, des océans, des ressources marines et des aires marines protégées. 

Appréciant le soutien continu d’Italie, Gaetano Leone, Coordonnateur du PNUE/PAM- Secrétariat de la Convention de Barcelone et ses protocoles a déclaré: «L'accord de coopération que nous avons signé aujourd'hui confirme encore une fois l'engagement extraordinaire de l'Italie pour la protection du milieu marin et côtier de la Méditerranée. Les priorités que nous avons développées ensemble, s’inscrivent dans le cadre de la Stratégie à moyen terme du PNUE/PAM et produiront des actions concrètes qui auront un grand impact ».