Les pays méditerranéens passent en revue la Stratégie Méditerranéenne pour le Développement Durable Objectifs communs, coopération, solidarité, équité et gouvernance participative pour le développement durable en Méditerranée

18.02.2015
Athènes, le 18 Février 2015 - Les représentants des parties contractantes à la Convention de Barcelone, des parties prenantes et d'institutions actives dans le domaine de l'environnement et le développement durable ont discuté la version préliminaire de la Stratégie Méditerranéenne pour le Développement Durable (SMDD) révisée, lors d'une conférence de deux jours tenue à Malte le 17 et 18 février 2015.

Accueillie par le gouvernement maltais, en collaboration avec l'Unité de coordination du Plan d'Action pour la Méditerranée (PNUE / PAM) et le Plan Bleu, la conférence a été ouverte par l'honorable Leo Brincat, ministre du Développement durable, de l'Environnement et du Changement Climatique de Malte. Réaffirmant l'engagement de Malte à soutenir la SMDD comme stratégie directrice visant à inspirer et orienter les activités relatives au développement durable, d'une manière cohérente qui implique toutes les parties prenantes de la région. "Bien que les sommets offrent une orientation stratégique, nous avons besoin de réfléchir, penser et agir au delà des sommets en montrant, grâce à nos efforts collectifs, que durabilité et connectivité avec le grand public peuvent rimer" a-t-il dit.

La chanteuse maltaise Mme Ira Losco, a été nommée par l’Honorable M. Leo Brincat Ambassadrice de bonne volonté pour le développement durable à Malte pour l’année 2015 « Cette nomination est un grand honneur pour moi, a dit Mme Losco, "je promets de faire de mon mieux pour promouvoir un développement écologiquement durable en Méditerranée, a-t-elle ajouté ».

Dans son allocution de bienvenue, M. Gaetano Leone, Coordonnateur du PNUE/PAM a encouragé tous les participants à s’engager et à contribuer aux discussions de la SMDD. «La Méditerranée fait face à des menaces émergentes et des pressions continues. De nouveaux outils et de nouvelles réponses sont à notre disposition, comme le Protocole GIZC, l'approche écosystémique, ainsi qu’un nombre de stratégies et de plans d'action complémentaires, contribuant à une approche stratégique plus efficace qui comprend les considérations environnementales et socio-économiques pour une application à part entière du développement durable dans la région méditerranéenne". a-t-il souligné

La stratégie révisée est axée sur six thèmes: mers et côtes; ressources naturelles, développement rural et alimentation; climat; villes durables; transition vers une économie verte; et gouvernance. Sa mise à jour se fait à la lumière des résultats de Rio + 20, et s'appuie sur le débat mondial en cours menant à l'Agenda du développement post-2015, et la définition des objectifs de développement durable (ODD). La stratégie révisée vise à fournir un cadre stratégique basé sur un processus de consultation élargi, à réaliser la vision d'une région méditerranéenne durable, ainsi qu'à déployer des politiques de développement durable dans les pays riverains. 

Le processus de révision et la version préliminaire de la stratégie révisée ont été présentés lors de la conférence ainsi que d'autres initiatives stratégiques du PAM, y compris le Plan d'Action Régional sur la Consommation et la Production Durables, la mise en œuvre de l'Approche Ecosystémique en Méditerranée, le Plan d'Action Régional de Gestion Intégrée des Zones Côtières et le Cadre Régional d'Adaptation au Changement Climatique.

Les participants ont travaillé en trois groupes, ont passé en revue la version préliminaire de la révision de la SMDD en prenant pour axe les thèmes correspondant, et ont formulé des recommandations sur le projet. Une version plus avancée sera développée pour considération ultérieure. 

La révision de la SMDD fait suite à la décision prise lors de la 18e réunion des Parties contractantes à la Convention de Barcelone, tenue à Istanbul en Décembre 2013. La SMDD révisée sera soumise pour approbation à la 16e réunion de la Commission Méditerranéenne du Développement Durable (CMDD) au Maroc en juin 2015, et pour adoption à la prochaine réunion des Parties contractantes à la Convention de Barcelone et de ses Protocoles (CoP 19).