Les Points focaux du PAM se réunissent en Grèce pour évaluer le dernier exercice biennal et prendre des mesures pour l'avenir

13.10.2015

La réunion des Points focaux du Plan d'action pour la Méditerranée a été inaugurée le 13 octobre 2015, à Athènes, en Grèce, en présence de représentants de 21 pays méditerranéens, l'Union européenne et les partenaires. 

La réunion des Points focaux du PAM a pour objectifs d’examiner les progrès réalisés au cours de l’exercice biennal 2014-2015 dans l’application du programme de travail et des activités approuvées par la CdP18. Les Participants devront aussi approuver un certain nombre de projets de décisions thématiques en vue de leur présentation à la CdP19, qui visent à renforcer la mise en œuvre de la Convention de Barcelone et de ses Protocoles, ainsi que le projet du Programme de travail biennal et du Budget 2016-2017, préparés par le Secrétariat.

La réunion a été inaugurée par le ministre adjoint grec de l'Environnement M. Yiannis Tsironis. Saluant les participants à la réunion, il a dit : « durant les 40 dernières années, la Convention de Barcelone et le PNUE / PAM ont fourni un cadre pour la coopération régionale qui favorise la protection de l'environnement naturel et construit de la région méditerranéenne et ont servi de modèle pour d'autres régions du monde. À cette période cruciale pour de nombreux pays de la Méditerranée, qui font face à des défis économiques, sociaux et politiques, la Convention de Barcelone continuera à agir comme un cadre efficace pour la coopération régionale, la paix et la stabilité dans notre région ».

Remerciant la Grèce pour avoir accueilli la réunion, le Président du Bureau, M. Mehmet Birpinar a souligné l'engagement continu des pays à la Convention de Barcelone et a ajouté : « la Méditerranée continue d'être un modèle pour le monde en termes d'amitié et de coopération. Nous avons réussi au moment où tout allait mal dans certaines parties du monde. Nous avons réussi avec nos parties prenantes ».

Le Coordonnateur du PNUE/PAM, Gaetano Leone, a ensuite présenté le progrès réalisé au cours du dernier exercice biennal, soulignant les réalisations et les défis auxquels fait face la région en disant: « Les conditions dans la région méditerranéenne et celles des écosystèmes continuent à se dégrader. Les pressions sont fortes sur ces ressources limitées et vulnérables, les zones côtières et le milieu marin. À une époque où la situation est préoccupante, les opportunités d'impact sont encore abondantes et réalisable ». Rappelant L'Agenda pour le développement durable pour 2030 et les Objectifs de développement durable adoptés récemment à New York, il a ajouté: « Ces dispositions sont essentielles pour nous inspirer à définir nos stratégies pour la Méditerranée. Des cadres tels que le PAM assurent la transformation des ambitions et des objectifs du développement durable en actions concrètes au niveau national ».

Il est prévu que la réunion des Points focaux du PAM procède à une étude générale et transmette à la CdP19, pour examen et éventuelle adoption, un certain nombre de documents programmatiques et stratégiques tels que la SMDD, la Stratégie à moyen terme 2016-2021 du PNUE/PAM, et des Plans d’action.