Stratégie à moyen terme 2016-2021

La Stratégie à moyen terme (SMT) Décision IG.22/1 est conçue pour orienter les actions du PAM pour la protection du milieu marin et du littoral de la Méditerranée et contribuer au développement durable de la région méditerranéenne pour la période 2016-2021.

Conformément au Document final Rio+20, les priorités de la Stratégie à moyen terme doivent correspondre à des objectifs “concrets, concis et faciles à comprendre, en nombre limité, ambitieux, d’envergure mondiale et susceptibles d’être appliqués dans tous les pays de la région compte tenu des différentes réalités nationales, des ressources et du niveau de développement respectifs de ceux-ci ainsi que des politiques et des priorités nationales”. Ces objectifs doivent “concerner principalement des domaines prioritaires aux fins de la réalisation du développement durable”.

Les thèmes prioritaires reflètent des engagements juridiques et les besoins majeurs au niveau régional et national, ils contribuent à la Stratégie méditerranéenne pour le développement durable (SMDD) et sont partie intégrante des efforts mondiaux en faveur du développement durable. Il est prévu que leurs produits respectifs seront réalisés au moyen des trois Programmes de travail biennaux successifs du PAM couvrant la période de six ans.

Vision de la SMT

“Une Méditerranée saine avec des écosystèmes côtiers et marins productifs et biologiquement diversifiés contribuant au développement durable pour le bénéfice des générations présentes et futures”.

Thèmes stratégique

Les Objectifs ultimes sont l’atteinte du Bon état écologique (BEE) de la Méditerranée et la contribution au développement durable. Les thèmes stratégiques sont choisis en conséquence, et seront promus, en vertu du Thème général de la Gouvernance.

Ces thèmes rendent compte des engagements juridiques des Parties contractantes à la Convention de Barcelone et de leurs décisions et contribuent aux objectifs de la SMDD, du PNUE et des ODD.

  • Gouvernance

Ce thème constitue une condition préalable au fonctionnement et à l’efficacité de l’ensemble de la  Stratégie à moyen terme. Dans le cadre du système du PAM, la gouvernance implique un processus efficace de prise de décision et une approche basée sur les résultats et couvre des questions générales de gestion. Elle comporte aussi l’examen de l’environnement méditerranéen, la connaissance, l’information et la communication. Le thème général “Gouvernance” est basé sur cinq Principes : représentativité, responsabilité, efficacité, niveau supérieur de participation et transparence.

Il correspond au 6e objectif de la SMDD et, pour partie, au 17e ODD.

  • Pollution Provenant De Sources Situées à Terre et En Mer

Le thème central “pollution provenant de sources situées à terre et en mer” est conçu de manière à apporter un soutien efficace aux parties contractantes pour mettre en œuvre les cinq protocoles de la convention de Barcelone liés à la pollution, en insistant tout particulièrement sur les engagements juridiquement contraignants nés des articles 5 et 15 du protocole “tellurique”. Ces cinq protocoles visent à assurer le de la mer méditerranée et à prévenir la pollution due aux différents types de sources, terrestres ou marines. À cet égard, la stratégie régionale pour la prévention et la lutte contre la pollution marine provenant des navires (2016-2021) a été incorporée à la  stratégie à moyen terme et un programme global pour l’application du protocole “offshore” est également intégré.

Ce thème correspond au premier objectif de la SMDD et, en partie, à l’ODD14. Il est lié aux objectifs stratégiques suivants des protocoles de la convention de Barcelone relatifs à la pollution:

  1. éliminer, dans la mesure du possible, prévenir, réduire et contrôler les apports de contaminants sélectionnés/réglementés, rejets et déversements massifs d’hydrocarbures ;
  2. prévenir, réduire et contrôler la production des déchets marins et leur impact sur le milieu marin et côtier.
  • Biodiversité et Écosystèmes

La mission globale au titre du présent thème est de fournir une assistance aux Parties contractantes pour les aider à satisfaire à leurs obligations en vertu des articles 4 et 10 de la Convention de Barcelone, et en vertu du “Protocole relatif aux aires spécialement protégées et à la diversité biologique en Méditerranée” (Protocole “ASP et diversité biologique”), et à mettre en œuvre le “Programme d’actions stratégique pour la conservation de la Diversité biologique marine et côtière en Méditerranée” (PAS BIO), adopté par les Parties contractantes en 2003, ainsi que la Stratégie méditerranéenne pour le développement durable (SMDD) (Décision IG.22/2).

Ce thème contribue aussi à l’application de la Convention sur la diversité biologique et à la promotion des Objectifs d’Aichi. Il correspond au premier objectif de la SMDD et à l’ODD 14.

La SMT 2016-2021 est liée aux objectifs stratégiques suivant du Protocole ASP/DB de la Convention de Barcelone :

  1. Protéger, préserver et gérer de manière durable et écologiquement rationnelle les zones de valeur culturelle ou naturelle particulière, notamment par la mise en place d’aires spécialement protégées ;
  2. Protéger, préserver et gérer les espèces de flore et de faune menacées ou en voie de disparition.
  • Interactions et processus terrestres et marins

Ce thème central vise à appuyer une meilleure compréhension et une meilleure prise en considération, par les décideurs et les planificateurs, des processus naturels que sont l’action des vagues, les risques d’inondation, l’érosion, la montée du niveau de la mer ou même les tsunamis et le rôle de tampon que jouent les dunes, dans la perspective d’une amélioration de la planification et de la gestion des zones côtières.

De plus, il vise à soutenir une approche globalisante en matière de paysages marins et terrestres, qui incorpore tous les processus affectant les flux de matériaux, leur transport, leurs apports, l’impact ultime sur les écosystèmes côtiers ainsi que les impacts potentiels du changement climatique sur la vulnérable frange littorale.

Ce thème correspond au premier objectif de la SMDD et aux objectifs 14 et 15 des ODD.

La SMT 2016-2021 est liée aux Objectifs stratégiques suivants du Protocole GIZC de la Convention de Barcelone :

  1. Réduire la pression anthropique sur les zones marines et côtières pour prévenir ou réduire leur dégradation 
  2. Garantir la préservation de l’intégrité des écosystèmes côtiers ainsi que des paysages côtiers et de la géomorphologie côtière 
  3. Adopter des mesures pour réduire les effets négatifs des aléas naturels et en particulier des changements climatiques 
  4. Faire en sorte que les activités sur les parties terrestre et marine des zones côtières soient compatibles et mutuellement complémentaires.
  • Gestion Intégrée Des Zones Côtières          

Ce thème aborde un défi majeur, lié à la gouvernance de la GIZC: réunir les décideurs, les planificateurs, les scientifiques de différents horizons et les parties prenantes, bâtir la confiance et encourager les partenariats et les synergies, assurer des procédures participatives adéquates dans la prise de décision et ainsi parvenir à des consensus, qui sont les clefs et conditions préalables à une application efficace.

Ce thème correspond au premier objectif et, pour partie, au troisième objectif de la SMDD et aux ODD 9, 11, 14 et 15 correspondants. Il est conçu pour aider les Parties contractantes dans leurs efforts visant à appliquer le Protocole GIZC et les Plans d’action respectifs approuvés par la CdP16.

La  Stratégie à moyen terme 2016-2021 fixe les Objectifs stratégiques suivants pour ce thème transversal:

  1. Le développement durable des zones côtières est facilité si l’on fait en sorte que l’environnement et les paysages soient harmonieusement pris en compte dans le développement économique, social et culturel ;
  2. L’utilisation durable des ressources naturelles est assurée, en particulier eu égard à l’usage de l’eau ;
  3. Une cohérence est mise en place entre les initiatives publiques et privées et entre toutes les décisions prises par les pouvoirs publics, aux niveaux, national, régional et local, dès lors qu’elles affectent l’utilisation de la zone côtière.
  4. La promotion de mécanismes de planification qui contribueront à la réduction de la génération de la pollution dans les zones côtières.
  5. Veiller à l'utilisation durable des ressources naturelles, en particulier l'eau, afin de prévenir leur pollution et leur dégradation.
  6. La promotion de mécanismes de planification et de gestion garantissant que le développement économique, social et culturel se fait en harmonie avec l'environnement naturel et le paysage.
  7. La réduction de la pression anthropique sur les écosystèmes marins et côtiers afin de prévenir ou réduire leur dégradation et de maintenir leur contribution à l'adaptation au changement climatique.
  8. Faciliter le développement durable des zones marines et côtières en mettant en œuvre des mécanismes de planification traitant à la fois la pression des processus naturels et la pression anthropique qui pèse sur celles-ci.
  9. La promotion de mécanismes de gouvernance garantissant la cohérence entre les initiatives publiques et privées et entre toutes les décisions des autorités publiques, aux niveaux national, régional et local qui affectent l'utilisation de la zone côtière.
  • Consommation Et Production Durables

La Consommation et Production Durables est un portail par lequel le PAM amène le secteur privé, y compris les petites et moyennes entreprises locales, les grosses entreprises, les multinationales, les entrepreneurs, les fabricants, les producteurs, les détaillants et les vendeurs, à s’intéresser à la coopération et s’y engager, car ils ont la responsabilité des processus de production et de la mise sur le marché des produits et des services, et se trouvent ainsi dans une position unique pour faire progresser la CPD dans la région.

Ce thème correspond au 5e objectif de la SMDD et à l’ODD 12. Il vise également à aider les Parties contractantes dans leurs efforts de mise en œuvre de plusieurs Protocoles de la Convention de Barcelone (Protocoles « tellurique », « ASP/DB » et « GIZC »).   

La  Stratégie à moyen terme fixe les Objectifs stratégiques suivants pour ce thème transversal :

  1. Une région méditerranéenne prospère est établie, et dotée d’économies non polluantes, circulaires, socialement inclusives fondées sur des modèles de consommation et de production durables, préservant les ressources naturelles et l’énergie, assurant le bien-être des sociétés et contribuant à un environnement propre et des écosystèmes sains qui fournissent des biens et des services aux générations présentes et futures ;
  2. Soutenir l’application effective du Plan d’action régional pour la CPD et sa feuille de route ;
  3. Renforcer les capacités techniques et faciliter l’accès au financement pour les entreprises, les entrepreneurs, les acteurs financiers et la société civile afin de mettre en œuvre des solutions CPD ;
  4. Promouvoir la CPD dans les secteurs économiques et modes de vie clés constituant des moteurs en amont des produits chimiques et des déchets marins ;
  5. Renforcer les capacités techniques des entreprises, des entrepreneurs, des agents de financement et de la société civile afin de mettre en œuvre des solutions CPD réduisant les produits chimiques et les déchets marins ;
  6. Fournir des services et des produits innovants contribuant à la conservation et à la gestion durable de la biodiversité et des écosystèmes ;
  7. Renforcer les capacités techniques des entreprises, des entrepreneurs, des agents de financement et de la société civile afin de mettre en œuvre des solutions CPD contribuant à la conservation de la biodiversité et des écosystèmes ;
  8. Réduire la pression des activités humaines dans les zones côtières et marines au moyen de la mise en œuvre d’outils CPD.
  • Adaptation Au Changement Climatique

La Méditerranée est depuis longtemps considérée comme un “point chaud du changement climatique” et les incidences du changement climatique deviennent de plus en plus évidentes dans la région: les observations durant les dernières décennies montrent que les températures ont augmenté plus vite que la moyenne mondiale et que les périodes de sécheresse deviennent de plus en plus fréquentes. Toutes les projections concourent à un modèle de réchauffement et d’assèchement de la région, avec d’énormes risques et coûts potentiels pour l’économie, les centres urbains et la diversité biologique de la région.

Ce thème vise également à aider les Parties contractantes dans leurs efforts de mise en œuvre du protocole GIZC de la Convention de Barcelone. Il correspond au 4e objectif de la SMDD et, pour partie, à l’ODD 13.

La Stratégie à moyen terme fixe les deux objectifs stratégiques suivants:

  1. Renforcer la résilience des systèmes naturels et socioéconomiques marins et côtiers méditerranéens au changement climatique, en promouvant des approches d’adaptation   intégrées et une meilleure compréhension des impacts ;
  2. Réduire la pression anthropique sur le milieu côtier et marin afin de maintenir sa contribution à l’adaptation au changement climatique.