Un nouveau rapport sur l’évaluation des déchets marins en Méditerranée

26.05.2016

Dans le cadre de l’Assemblée des Nations Unies pour l’Environnement, le PNUE/PAM a présenté son nouveau rapport d’évaluation des déchets marins en Méditerranée le 26 mai, à Nairobi, Kenya.

Les déchets marins constituent un problème sérieux en Méditerranée, qui s’exacerbe en raison des échanges limités de ce bassin avec d’autres océans, de ses côtes densément peuplées, du tourisme fortement développé, du passage de 30 % du trafic maritime mondial à travers la Méditerranée ainsi qu’en raison d’apports supplémentaires des déchets par les rivières et les zones très urbanisées.

Ce rapport se base sur l’évaluation de l’état du problème des déchets marins en Méditerranée élaborée en 2008, par le programme MEDPOL du PNUE/PAM, et reconfirme un nombre de ses constatations.

En comparaison avec l’évaluation de 2008, ce rapport mis à jour présente des données sur les apports de déchets et de plastique déversés dans la mer par pays méditerranéen. Il spécifie les sources de déchets les plus importantes, les changements de leur composition, et les modalités de leur transport en se basant sur les derniers résultats de la modélisation. Il propose une revue exhaustive de données existantes dans les quatre compartiments de l’environnement marin (plages, surface, fonds et déchets ingérés).

Ce rapport contient également des données et informations originales sur les microplastiques, sur le matériel de pêche abandonné et ses impacts et détaille les mesures générales de réduction, notamment celles les plus importantes pour la Méditerranée.

Les résultats de la surveillance des déchets et des études relatives entreprises à l’échelle régionale ou nationale ont été intégrés également dans le rapport.

Pour télécharger le rapport, utiliser ce lien : ce lien