Le PNUE/PAM reçoit le Prix d’Excellence en Méditerranée

L’Assemblée parlementaire de la Méditerranée (APM) a décerné le Prix d'Excellence en Méditerranée au Plan d’Action pour la Méditerranée relevant du Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE / PAM). La distinction reconnait l’engagement du PNUE / PAM en faveur de la protection de l'environnement marin et côtier et du développement durable dans la région. M. Gaetano Leone, coordonnateur du PNUE / PAM - Secrétariat de la Convention de Barcelone, a reçu le prix lors d'une cérémonie organisée le 21 février 2020 à Athènes (Grèce) dans le cadre de la 14e session plénière de l’APM.

« Je reçois le prix au nom de toute l'équipe du PNUE / PAM. Il s'agit d'une reconnaissance importante de notre travail en Méditerranée et de la collaboration liant nos deux institutions », a déclaré M. Leone dans son allocution lors de la cérémonie de remise du prix.

L’APM est le principal forum de dialogue parlementaire dans la région euro-méditerranéenne. Les délibérations de ses membres portent sur des objectifs stratégiques d’ordre politique, social, économique et culturel. L’Assemblée parlementaire de la Méditerranée est une organisation internationale disposant du statut d’observateur auprès de l'Assemblée générale des Nations Unies. Le mandat de l’APM porte sur la promotion de la sécurité, de la stabilité et de la paix dans la région euro-méditerranéenne.

Dans son allocution devant les membres de l’APM, M. Leone a fait référence aux efforts visant à transformer les engagements souscrits au titre de la Convention de Barcelone en action pour une Méditerranée saine. « Je suis convaincu qu'avec votre soutien en tant que législateurs, nous pourrons obtenir un niveau d'application des obligations plus élevé de la part des Parties contractantes », a déclaré le coordonnateur du PNUE / PAM – Secrétariat de la Convention de Barcelone. 

La Convention pour la protection du milieu marin et du littoral de la Méditerranée (Convention de Barcelone) englobe les concepts clés adoptés lors du Sommet de Rio de 1992, notamment la définition du développement durable, le principe de précaution, l’usage des meilleures techniques disponibles et des meilleures pratiques environnementales et la promotion de technologies écologiquement rationnelles.

Les Parties contractantes à la Convention ont adopté sept protocoles d'application concernant des mesures, des normes et des spécifications pour prévenir, réduire et éliminer la pollution marine provenant de différentes sources telluriques et marines et protéger la biodiversité et les écosystèmes marins et côtiers.

La mise en œuvre de la Convention de Barcelone et de ses protocoles fait l'objet de rapports nationaux soumis par les Parties contractantes via un système de notification officiel. En 2008, le Comité de respect des obligations a été créé en tant qu'organe subsidiaire du système PNUE / PAM - Convention de Barcelone pour faciliter et promouvoir la mise en œuvre de la Convention et de ses protocoles.

Date of Article: 
Friday, February 21, 2020